1917, une année pleine de musique malgré la guerre. Notre spectacle « Chronique d’un livreur de piano » dans lequel je jou

1917, une année pleine de musique malgré la guerre. Notre spectacle « Chronique d’un livreur de piano » dans lequel je jouerai sur un Erard de cette année-là précisément, en compagnie de deux autres musiciens, Rémi Lerner à la clarinette et François Pineau-Benoît au violon, rend hommage à ces compositeurs dans la tourmente au détour d’une fiction théâtralisée jouée par Mario Hacquard. À Lacanau.




Source

Partager :
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire