Composer un programme

Composer un programme, c’est se construire une identité d’interprète

Au-delà de l’opportunité qu’ils représentent de rencontrer un public, les récitals offrent la possibilité de faire le point sur sa propre construction artistique. Ils sont autant d’étapes qui jalonnent notre quête infinie d’identité de pianiste face à un répertoire immense. Même le grand pianiste Alfred Brendel le confesse dans son livre Musique côté cour, côté jardin :

« La littérature pianistique – même en ne tenant compte que des œuvres les plus éminentes – est trop vaste et trop grandiose pour qu’un seul pianiste puisse prétendre à la « dominer » complètement. Une planification judicieuse – et à longue vue – du répertoire à choisir est donc d’une importance capitale. »

Partager :